INFOS

Publié sous l'égide de

The International Journal of Psychoanalysis

Dana Birksted-Breen
Robert Michels

The new Annuals

Jean-Michel Quinodoz

Comité de rédaction

Rédactrice responsable

Florence Guignard (France)

Secrétaire

Luc Magnenat (Suisse)

Membres

Louis Brunet (Canada)
Serge Frisch (Belgique)
François Gross (Suisse)
Céline Gür Gressot (Suisse)
Marcel Hudon (Canada)
Diana Messina-Pizzuti (Belgique)
Anne-Marie Pons (Canada)
Michèle Van Lysebeth-Ledent (Belgique)

Prochain numéro

Mai 2007
aux Edition In Press

The International Journal of Psychoanalysis

Les multiples visages du mensonge

ALESSANDRA LEMMA
Tavistock Clinic, 120 Belsize Lane, London, NW3 5BA, UK - lemma@dircon.co.uk

Alessandra Lemma a étudié la psychologie à l'Université de Londres et à Cambridge. Elle est membre de l'Association Britannique de Psychothérapie et de la Société Britannique de Psychanalyse. Elle est chargée d'enseignement et de recherche au Département pour adolescents et adultes de la Tavistock Clinic. Alessandra Lemma est la représentante pour la Grande-Bretagne au Comité d'édition de l'Association Psychanalytique Internationale. Elle est l'auteur de cinq livres académiques en psychologie et psychothérapie : Invitation to Psychodynamic Psychology (Whurr, 1995), Introduction to Psychopathology (Sage, 1996), Humour on the Couch (Whurr, 2000), Introduction to the Practice of Psychoanalytic Psychotherapy (Wiley, 2003), The Perversion of Loss: Psychoanalytic Perspectives on Trauma (Whurr, 2004).

Detoxic
The preparation for the muscle mass!
https://phytonutrition-sante.com/pl/detoxic-opinia/







Résumé : l'auteur explore les fonctions psychiques du mensonge et puise dans la notion de Glasser (1979) de violence autoprotectrice et sadique pour identifier trois configurations de la relation objet - self. Chacune d'entre elles est associée à des angoisses spécifiques auxquelles le mensonge offre une solution apparente. La première configuration est celle du mensonge sadique dans laquelle le but est d'attaquer l'autre en le dupant, et ainsi triompher de lui. Le mensonge permet de contröler et d'humilier l'objet. C'est gratifiant pour le sujet car cela répond à une humiliation antérieure en l'inversant. La deuxième et la troisième configuration sont toutes les deux des formes de mensonge autoprotecteur, où le mensonge semble plutöt considéré comme un « symptöme d'espoir » (Winnicott, 1985). Dans la deuxième configuration,

Maxi size
Intensive potency support!
https://phytonutrition-sante.com/pl/maxi-size-opinie/







l'objet est ressenti comme inatteignable ou impénétrable. Le mensonge peut être utilisé pour créer un self attractif qui obtiendra l'amour, l'admiration et l'attention de l'objet. De cette manière, le mensonge sert à lever le doute sur les intentions de l'objet à l'égard du self. Dans la troisième configuration, l'objet est ressenti comme intrusif, et la relation dyadique est écrasante. Ici, le mensonge peut représenter une tentative d'introduire un tiers dans la relation.

Haut de page
© Copyright textes et logo : The International Journal of Psychoanalysis
Dernière mise à jour le 10 mai 2007
©